top of page

Un rendez-vous quotidien avec le Christ



Les lectures de notre célébration d’aujourd’hui nous parlent, chacune à sa manière, du don que l’on fait de ce qu’on a de plus précieux : Abraham qui doit, dans la foi, puisque Dieu le lui demande, sacrifier son fils. Paul qui nous dit, à sa manière à lui, que l’Alliance ne peut être conclue que si on donne tout :’’Dieu n’a pas épargné son propre Fils… comment pourrait-il, avec lui, ne pas nous donner tout ?’’ Et c’est cela qui s’accomplit sur la croix ! Dieu qui se donne lui-même à travers le Fils pour sceller la nouvelle alliance dans le sacrifice. Et ceci, dans un moment de révélation et d’intimité tel que Pierre veut prolonger ce moment, puisque non seulement le Christ ‘’est transfiguré … mais il s’entretient avec Elie et Moïse’’.

Frères et sœurs, comment accueillir ce moment d’éblouissement que vivent Pierre et ses deux compagnons ? Le Christ qui est transfiguré devant eux ! En présence de Moïse et d’Elie. Tout en lui indique qu’il est bien le Fils de Dieu. D’ailleurs, nous dit le texte de l’évangile, ‘’une voix se fit entendre :’Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le.’’

Comme on l’entend, le récit de la transfiguration est un récit qui nous révèle qu’en Jésus s’accomplit tout l’A.T. ; et à la résurrection, c’est la Loi et les Prophètes qui vont témoigner de ce qui vient de s’accomplir.

La transfiguration nous annonce ainsi que tous ceux et celles qui, comme Moïse et Elie, ont rencontré le Christ dans leur vie, sont appelés à ressusciter avec lui, car il nous a tout donné.

Frères et sœurs, la transfiguration est l’état de vie de tout baptisé ! Le temps du carême est là pour nous aider à en prendre conscience, c’est-à-dire, à retrouver cette lumière intérieure que nous avons reçue au baptême.

Laissons-nous donc, aujourd’hui, frères et sœurs, inviter par le Seigneur à le rejoindre sur la montagne de la transfiguration pour vivre un cœur à cœur avec lui. Ainsi ce temps de carême sera, pour nous, un moment de rendez-vous quotidien avec le Seigneur où nous oserons nous regarder tels que nous sommes devant lui ; et où nous pourrons, nous aussi, comme Pierre, Jacques et Jean, dire à Jésus notre bonheur d’être avec lui :’’Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc des tentes …’’ pour éterniser ce moment de bonheur avec toi ! Amen.

Homélie de Père Paul

Curé de Lasne

2e dimanche de Carême

ce 25 février 2024


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page