top of page

Le Seigneur prend soin de nous avec patience




Aujourd'hui, l'Évangile de la liturgie nous parle du Royaume de Dieu à travers l'image de la semence (cf. Mc 4, 26-34). Jésus utilise plusieurs fois cette image (cf. Mt 13, 1-23 ; Mc 4, 1-20 ; Lc 8, 4-15), et aujourd'hui il le fait en nous invitant à réfléchir en particulier sur une attitude importante liée à l'image de la semence, et cette attitude est l'attente confiante.


En effet, dans les semailles, quelle que soit la qualité et l'abondance avec lesquelles l'agriculteur répand la semence, et quelle que soit la qualité de la préparation du sol, les plantes ne germent pas immédiatement : il faut du temps et de la patience ! C'est pourquoi il est nécessaire qu'après avoir semé, il sache attendre avec confiance, pour permettre aux graines de s'ouvrir au bon moment et aux pousses de sortir du sol et de croître, suffisamment fortes pour assurer, à la fin, une récolte abondante (cf. v. 28-29). Sous la terre, le miracle se produit déjà (cf. v. 27), il y a un grand développement, mais il est invisible, il faut de la patience et, en attendant, il faut continuer à soigner les mottes, à les arroser et à les garder propres, bien qu'en surface rien ne semble se passer.


Il en va de même pour le Royaume de Dieu. Le Seigneur met en nous les semences de sa Parole et de sa grâce, des semences bonnes et abondantes, et ensuite, sans jamais cesser de nous accompagner, il attend patiemment. Le Seigneur continue à prendre soin de nous, avec la confiance d'un Père, mais il nous donne le temps - le Seigneur est patient - pour que les semences s'ouvrent, grandissent et se développent jusqu'à porter des fruits de bonnes œuvres. Et cela parce qu'il veut que rien ne se perde dans son champ, que tout arrive à pleine maturité ; il veut que nous puissions tous grandir comme des épis.


Mais ce n'est pas tout. Ce faisant, le Seigneur nous donne un exemple : il nous enseigne aussi à semer l'Évangile avec confiance là où nous sommes, puis à attendre que la graine semée croisse et porte du fruit en nous et dans les autres, sans nous décourager et sans cesser de nous soutenir et de nous aider les uns les autres, même là où, malgré nos efforts, nous ne semblons pas voir de résultats immédiats. En effet, souvent même parmi nous, au-delà des apparences, le miracle est déjà en marche et, le moment venu, il portera des fruits en abondance !


Nous pouvons donc nous demander : est-ce que je laisse la Parole semer en moi ? Est-ce qu'à mon tour je sème avec confiance la Parole de Dieu dans les milieux où je vis ? Suis-je patient dans l'attente, ou me décourage-je parce que je ne vois pas de résultats immédiats ? Et suis-je capable de tout confier sereinement au Seigneur, tout en faisant de mon mieux pour annoncer l'Évangile ?


Que la Vierge Marie, qui a accueilli et fait croître en elle la semence de la Parole, nous aide à être des semeurs généreux et confiants de l'Évangile.


PAPE FRANÇOIS

ANGELUS

Place Saint-Pierre

Dimanche 16 juin 2024

30 vues0 commentaire

Comments


bottom of page