top of page
AdobeStock_374788607.jpeg
AdobeStock_374788607.jpeg
AdobeStock_374788607.jpeg

30 mars 2024

Année B

Samedi Saint

Triduum Pascal

Aujourd’hui grand silence sur la terre ;

grand silence et solitude

parce que notre Roi sommeille ;

Dieu s’est endormi dans la chair.

Lectio Divina

Méditation

Jésus Christ « est descendu aux enfers ». Que signifie cette expression ? Elle signifie que Dieu, s’étant fait homme, est arrivé au point d’entrer dans la solitude extrême et absolue de l’homme, où n’arrive aucun rayon d’amour, où règne l’abandon total sans aucune parole de réconfort : « les enfers. » Jésus Christ, demeurant dans la mort, a franchi la porte de cette ultime solitude pour nous guider également à la franchir avec Lui. Nous avons tous parfois ressenti une terrible sensation d’abandon, et ce qui nous fait le plus peur dans la mort est précisément cela, comme des enfants, nous avons peur de rester seuls dans l’obscurité, et seule la présence d’une personne qui nous aime peut nous rassurer. Voilà, c’est précisément ce qui est arrivé le jour du Samedi saint : dans le royaume de la mort a retenti la voix de Dieu. L’impensable a eu lieu, c’est-à-dire que l’Amour a pénétré « dans les enfers » ; dans l’obscurité extrême de la solitude humaine la plus absolue également, nous pouvons écouter une voix qui nous appelle et trouver une main qui nous prend et nous conduit au-dehors.

Benoît XVI

Discours du 2 mai 2010

in Magnificat

bottom of page