top of page

Notre vie a tellement de valeur pour Dieu



Ce dimanche est consacré à Jésus Bon Pasteur. Dans l'Évangile d'aujourd'hui (cf. Jn 10, 11-18), Jésus dit : "Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis" (cf. 11) et il insiste sur cet aspect, au point de le répéter trois fois (cf. vv. 11.15.17). Mais dans quel sens, je me le demande, le berger donne-t-il sa vie pour les brebis ?

Être berger, surtout à l'époque du Christ, ce n'était pas seulement un travail, c'était toute une vie : il ne s'agissait pas d'avoir une occupation chronométrée, mais de partager toute la journée, et même les nuits, avec les brebis, de vivre - j'aimerais dire - en symbiose avec elles. En effet, Jésus explique qu'il n'est pas un mercenaire qui ne se soucie pas des brebis (cf. v. 13), mais celui qui les connaît (cf. v. 14) : Il connaît les brebis. Ainsi, Lui, le Seigneur, notre berger à tous, nous connaît, chacun de nous, nous appelle par notre nom et, lorsque nous nous égarons, il nous cherche jusqu'à ce qu'il nous trouve (cf. Lc 15, 4-5). Plus encore : Jésus n'est pas seulement un bon berger qui partage la vie du troupeau ; Jésus est le Bon Pasteur, qui a sacrifié sa vie pour nous et qui, ressuscité, nous a donné son Esprit.

C'est ce que le Seigneur veut nous dire avec l'image du Bon Pasteur : non seulement il est le guide, le chef du troupeau, mais surtout il pense à chacun de nous, il pense à nous comme à l'amour de sa vie. Pensons-y : je suis important pour le Christ, il pense à moi, je suis irremplaçable, je vaux le prix infini de sa vie. Et ce n'est pas une façon de dire : Il a vraiment donné sa vie pour moi, Il est mort et ressuscité pour moi. Pourquoi ? Parce qu'il m'aime et qu'il trouve en moi une beauté que souvent je ne vois pas.

Frères et sœurs, combien de personnes se considèrent aujourd'hui comme insuffisantes ou même mauvaises ! Combien de fois pensons-nous que notre valeur dépend des objectifs que nous atteignons, de notre succès aux yeux du monde, des jugements des autres ! Et combien de fois finissons-nous par nous jeter pour de petites choses ! Aujourd'hui, Jésus nous dit que nous valons tellement pour lui, et toujours. Alors, pour nous redécouvrir, la première chose à faire est de nous mettre en sa présence, de nous laisser accueillir et relever par les bras aimants de notre Bon Pasteur.

Frères et sœurs, demandons-nous alors : puis-je trouver un moment chaque jour pour embrasser la certitude qui donne de la valeur à ma vie ? Puis-je trouver un moment de prière, d'adoration, de louange, pour être en présence du Christ et me laisser caresser par lui ? Frère, sœur, le Bon Pasteur nous dit que si tu fais cela, tu redécouvriras le secret de la vie : tu te souviendras qu'il a donné sa vie pour toi, pour moi, pour nous tous. Et que nous sommes tous importants pour Lui, chacun d'entre nous.

Que la Sainte Vierge nous aide à trouver en Jésus l'essentiel pour vivre.


Pape François

REGINA CAELI

Place Saint-Pierre

4e dimanche de Pâques

Dimanche 21 avril 2024


39 vues0 commentaire

Comments


bottom of page